Dips avec la chaise romaine

Dips avec la chaise romaine

Le dips, à la chaise romaine, est un exercice de poussée complexe qui fait travailler un grand nombre de muscles du haut du corps.

Comme la charge principale de cet exercice repose sur les coudes et les épaules, le risque de blessure est élevé.

Il est donc important d’effectuer l’exercice avec une technique correcte et, avant l’exercice, d’échauffer les muscles.

chaise romaine dips

Informations générales

La chaise romaine vous permet de réaliser des dips lorsque vous vous entraînez chez vous.

C’est un appareil pratique qui ne demande pas beaucoup de temps d’installation.

Le plus important est que ce dernier soit stable, solide et d’excellente qualité.

Cet exercice est utilisé depuis longtemps par les athlètes de tout niveau – des débutants aux athlètes.

En plus d’être basique et simple, cela permet d’augmenter la force, l’endurance et la masse musculaire.

Comment faire des dips avec une chaise romaine ?

Vous avez besoin de barres parallèles ou d’une chaise romaine pour faire des dips.

L’équipement doit être stable et solide.

Pour effectuer les exercices votre poids ne doit pas dépasser la charge maximum.

Il serait utile que l’appareil soit doté d’une poignée antidérapante. Cela vous permettra de vous concentrer sur l’exercice.

Il est déconseillé d’effectuer des dips sur des chaises ou autres mobiliers.

Commençons :

  1. Attrapez les barres et sautez vers le haut. Balancez votre corps avec les coudes verrouillés (restez concentré et ne vous balancez pas, ne tournez pas la tête, vous n’avez pas besoin de regarder vers le bas ou sur le côté, il est préférable de regarder devant vous).
  2. Abaissez votre corps en pliant vos bras. Penchez votre torse légèrement vers l’avant. (Gardez vos bras près de votre corps)
  3. Descendez jusqu’à ce que vos épaules soient en dessous de vos coudes.
  4. Remontez votre corps jusqu’à la position de départ en redressant vos bras.
  5. Tenez-vous en équilibre avec vos épaules au-dessus de vos mains. Verrouillez vos coudes.
  6. Répétez le nombre de fois souhaité

Si vous n’avez pas la force de faire une seule dips, faites-le de manière négative. Laissez tomber la montée pour l’instant et ne faites que la descente.

Saisissez les barres, sautez et tendez les bras. Descendez lentement jusqu’à ce que vos épaules soient sous vos coudes.

Pour les débutants, il peut également être utile de s’entraîner en salle de sport, car des machines sont prévues à cet effet.

Vous pouvez également utiliser un élastique.

Exercice de dips Muscles travaillés :

Les dips ne font pas seulement travailler vos triceps. Vos bras se plient et se tendent pour déplacer votre corps.

Mais d’autres muscles sont sollicités comme les épaules, la poitrine et les muscles du dos.

Et de nombreux autres muscles travaillent pour vous maintenir en équilibre pendant que votre corps bouge.

C’est pourquoi les dips sont un exercice composé : ils font travailler de nombreux muscles en même temps.

C’est également la raison pour laquelle vous pouvez lester avec un gilet pour augmenter votre force et votre volume musculaire.

Recommandation : Il serait utile que la poignée ne glisse pas et que la distance entre les deux soit adaptée.

Ainsi, vous vous sentirez à l’aise pendant l’exercice et vous travaillerez les groupes musculaires souhaités.

De plus, vous utilisez aussi les muscles des bras.

Les triceps sont les muscles les plus sollicités, les muscles de l’avant-bras permettent de s’accrocher à la poignée et à garder l’équilibre.

Les deltoïdes et les pectoraux sont sollicités lors de l’élévation du corps.

Cela peut aussi inclure les muscles du dos (le bas de votre dos doit rester neutre lorsque vous faites des Dips. Neutre signifie garder une cambrure naturelle comme lorsque vous êtes debout).

Il est important de ne pas se balancer pendant l’exercice.

Si vous le faites, vous ferez peut-être un plus grand nombre de répétitions, mais vous augmentez considérablement le risque de blessure.

Cela n’apporte donc aucun résultat.

Guide de l’exercice de dips à la chaise romaine

  • Une position correcte. Pas besoin de se précipiter, de se balancer et de s’efforcer de faire le plus de répétitions, si c’est mal exécuté. Il est préférable de faire moins de répétitions, mais sans risque de blessure.
  • Échauffez-vous. Il est important d’échauffer vos muscles. Cela permettra de préparer le système nerveux, les muscles et les ligaments.
  • N’écartez pas les coudes sur les côtés. Gardez les coudes près du corps, cela réduira également le risque de blessure et vous permettra d’utiliser les groupes musculaires ciblés.

Lorsque vous effectuez des exercices sur cet appareil, tenez compte de l’emplacement de la barre et de sa hauteur.

Dans certains cas, vous pouvez vous cogner la tête.

Faites l’exercice lentement et avec une technique appropriée.

Échauffez toujours les muscles et si vous ressentez une douleur à l’épaule ou au coude, ne poursuivez pas l’exercice.

Vous voulez en savoir plus sur les traction ? Alors consultez notre guide sur cet exercice

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Top chaise romaine
Logo